Accueil n° 182, mars 2017 – Les enfants adoptables en France

182 couvPendant longtemps, l’adoption nationale n’a représenté que 20 à 25 % des adoptions en France. Elle concerne désormais près de la moitié des adoptions et la France est devenue le premier pays d’origine des enfants adoptés dans notre pays. Nombreux sont aujourd’hui les postulants qui souhaiteraient adopter un enfant pupille de l’État. Pourtant, ce statut juridique particulier ne suffit pas à définir le parcours singulier de chacun des 2 400 enfants pupilles de l’État, la réalité de leur vécu, leurs besoins, leur âge, leurs origines... Et il convient de penser pour chacun d’eux un projet de vie adapté à ses besoins spécifiques : c’est là le rôle des 115 Conseils de famille chargés de leur suivi.

L’adoption nationale concerne aussi quelques enfants confiés à des OAA. Et qu’en est-il de l’adoption en Polynésie française ?