Une adoption ouverte : Mon enfant en terre lointaine

Une adoption ouverte : Mon enfant en terre lointaine

Dominique Martre-Micaleff, Claudine Vassas, et Marie-Blanche Lacroix

 Toute naissance est une aventure exceptionnelle, mais une adoption l’est tout autant. Le récit que Dominique Martre-Micaleff nous livre aujourd’hui est extraordinaire à plus d’un titre. On la suit dans ses deux voyages au Vietnam, d’abord pour en ramener le petit enfant, âgé de dix mois, qui allait devenir son fils, et ensuite pour lui faire connaître sa  » mère de naissance  » et son pays d’origine. Le retour d’Anaël, dix ans plus tard, est tin grand événement, vécu par ses deux familles, par celles qu’il appellera désormais ses  » deux mamans  » et par la communauté du village qui le célèbre avec lui. Mais ce récit est plus qu’un témoignage parmi d’autres. Nous partageons cette aventure unique avec l’auteur et son désir de communiquer, à son fils Anaël ainsi qu’aux lecteurs, cette expérience intime. Remarquable pour ses qualités littéraires et la finesse de ses observations, accessible à tous, le récit de Dominique Martre-Micaleff est tout simplement captivant. Un avant-propos de Claudine Vassas, ethnologue, directrice de recherches au CNRS, deux postfaces, de Marie-Blanche Lacroix, psychiatre psychanalyste toulousaine travaillant avec des enfants adoptés, et d’Agnès Fine, anthropologue, directrice d’études à l’EHESS, donnent à cette histoire singulière leurs propres éclairages, sans pour autant lui ôter sa dimension personnelle ni la réduire à un  » cas de figure  » parmi d’autres.